Othe Nature Sauvage

31 mars 2015

Othe Nature Sauvage s'exporte.

C'est juste une blague... C'est simplement que le temps d'un week-end en Sologne, je me suis déplacé avec mes 2 pièges photos/vidéos pour les disposer chez l'ami Charly.

En effet, il reçoit fréquemment la visite d'une Chouette et son terrain est un lieu privilégié dans lequel les Lapins aiment s'amuser.

Du coup, deux installations "à l'arrache" pour essayer de capturer quelques instants de vie de ces animaux.

Malheureusement, sur 2 jours, nous n'avons rien eu, du coup, j'ai laissé un piège en place pour tenter d'immortaliser la Chouette.

Installation pour la Chouette:

DSCN2613

 

 

Installation pour les Lapins:

DSCN2614

On attends donc de voir ce que cela va donner.

Stéphane

Posté par Othe Nature à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Portraits en harmonie avec la Nature (2)

Toujours dans ma démarche d'associer le corps féminin nu à mère Nature, voici une mini série tirée de ma dernière séance.

Comme toujours, les goûts et les couleurs sont discutables, les clichés dégagent une émotion, ou pas, mais ils correspondent parfaitement à ce que je voulais.

_STE9431

_STE9465

_STE9493

_STE9469

Encore merci à la demoiselle pour son implication.

C'est bon de mettre exactement en boîte ce que l'on avait dans la tête.

Stéphane

28 mars 2015

Portraits en harmonie avec la nature

La belle saison arrive... Entre les photos macro et les sorties vidéos, cette année j'ai décidé de m'octroyer du temps pour réaliser des portraits dans la Nature et plus principalement des nus en harmonie avec la Nature.

J'ai d'ailleurs réalisé quelques projets que j'avais en tête depuis longtemps et il m'en reste encore.

Pour moi la nudité est à associer avec pureté et je laisse aux détraqués ou aux frustrés l'association de la nudité avec le sexe.

Une femme nue dans la Nature... Quoi de plus pure ?

Voici un exemple de ma vision de cette harmonie.

_STE9552

Une superbe séance et plusieurs thèmes réalisés en une seule séance grâce à la motivation et au dévouement de cette demoiselle, que je remercie à nouveau et une collaboration qui en amène d'autres, sans aucun doute.

Si vous aussi une telle expérience vous intéresse, que vous êtes de Troyes, Sens et environs, il vous suffit de me contacter via ma page FB ou directement via ce site à l'adresse mail précisée en en-tête du site pour en parler, dans un premier temps.

D'autres clichés sont visibles sur mes différents sites ;-)

Stéphane

 

27 mars 2015

Macro or not macro ?

Le printemps est là et les fleurs arrivent... Les unes après les autres... Tout doucement..

Cependant, cette année je sens que cette envie de composer avec la Nature pour montrer des choses que l'on ne voit pas à l'oeil nu, me quitte petit à petit.

Quelques minutes à tourner autour des fleurs pour trouver LE sujet ou LE bon angle et l'émotion que je devrais en tirer s'estompe déjà.

Je ne dis pas que je vais arrêter mais je me lasse.

Voici quand même 2 clichés.

_STE9274 

Narcisses jaunes - Narcissus pseudonarcissus

 

_STE9342 

Scille à deux feuilles - Scilla bifolia

Wikipédia dit:

Depuis la Belle Époque, la langue française dénomme « jonquille » cette autre espèce commune1 surtout dans les Vosges, en Lorraine, en Franche-Comté, dans le Nord, en Belgique : il s'agit d'une appellation erronée qui s'est ensuite répandue grâce à l'essor du tourisme et du journalisme, chassant les multiples appellations populaires, vernaculaires ou génériques anciennes. Elle est peu appropriée, tant pour l'amateur botaniste que pour le simple observateur de bon sens, vu la confusion qu'elle peut créer avec Narcissus jonquilla.

Stéphane

Posté par Othe Nature à 20:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 mars 2015

Lanternes volantes... Danger.

Il y a des choses qui paraissent jolies, sympathiques etc… Mais il faut aussi penser un peu plus loin.

Je veux parler de ces fameuses lanternes volantes qui ont suscitées un terrible engouement il y a peu de temps.

Capture d’écran 2015-03-16 à 09

C’est vrai, c’est jolie cette lumière qui s’envole dans la nuit, on peut la voir s’éloigner et disparaître… Mais disparaître où ?

Et non, ces lanternes ne restent pas en l’air… Et non, elles ne vont pas rejoindre Mars, Vénus ou Jupiter… Elles retombent, si si je vous jure.

Lanternes biodégradables, lanternes écologiques… C’est vrai que vu comme ça on se dit que c’est bien mais (bah oui il y a toujours un mais sinon ce ne serait pas drôle) dans la réalité cela donne autre chose quand on l’observe dans la Nature.

Sur un petit périmètre, probablement proche d’un lâché pour X raisons, j’ai retrouvé 3 de ces « magnifiques » lanternes et même si le papier finira par disparaître (ou pas), je doute fortement que le fil de fer doublant l’armature bois finira pas disparaître lui.

Et pour aller plus loin, le premier que j’ai trouvé, faisait même un parfait piège collet, c’est d’ailleurs ce que j’ai cru trouver au départ vu la position qu’il avait et l’emplacement. D’ailleurs, c’était peut-être un détournement sadique d’un humain finalement.

En tous cas, un Chat ou autre animal de cette taille aurait pu y laisser la vie.

DSCN2492

DSCN2495

DSCN2498

DSCN2499

DSCN2500

DSCN2491

Partie coulissante permettant de transformer cette lanterne en collet

Donc, je pense qu’avant toute utilisation d’un produit, il faut penser à l’impact réel de celui-ci… Il ne faut pas être super intelligent pour comprendre que le fil de fer contenu par ces lanternes ne sera pas amené à disparaître de lui même dans la Nature.

Polluantes et dangereuses... Voilà ma définition de ces lanternes !!!

Stéphane



Fin »